L’humeur joyeuse et vagabonde, j’engageais mon vieux bus Volkswagen sur le Golden Gate Bridge, le pont majestueux qui enjambe la Baie de San Francisco, et mettais le cap au nord sur la Highway 1, en longeant le Pacifique.

Objectif : aller le plus loin possible, jusqu’à ce que le froid me commande de faire demi-tour. J’étais déterminé à emmener ma guimbarde jaune et bruyante jusqu’en Alaska, mais je savais que mon départ tardif en août compromettait sûrement mes chances…

Il y eut d’abord la côte Pacifique, qui s’étire indéfiniment en une fresque grandiose : les plages magnifiques, les rochers qui s’y nichent, géants impassibles, et les villages de pêcheurs aux murs de bois peints et aux longs pontons qui s’avancent et défient les eaux. Puis, vint la découverte dans les terres des montagnes sublimes, témoignant de la majesté de la grande chaîne des Cascades, et, plus à l’Est encore, les hauts déserts perchés aux confins des…

[…]

Vous pouvez lire la suite de la publication originale créé par Ben Quesnel sur www.fourgonlesite.com