Même dans le sable, le Syncro semble invincible. On comprend pourquoi les vanlifers sont nombreux à le choisir pour leur périple ! © @crepeattack

Le Transporter T3, évolution du mythique Combi, arrive en 1979. Bientôt suivi de sa variante 4×4 : le « Syncro ». Taillée pour l’aventure, elle présente des capacités de franchissement hors norme à faire pâlir les grands noms du tout-terrain. Trente-cinq ans plus tard, sa cote ne faiblit pas.

Prolongeant le travail déjà engagé sur le T2, une poignée d’ingénieurs travaillent dès les premières études du T3 sur une version 4×4. Il faut néanmoins attendre 1985 et l’arrivée des moteurs refroidis à eau pour voir naître le T3 Syncro. Il est construit à Graz, en Autriche, dans l’usine du spécialiste des véhicules tout-terrain Steyr-Puch. Un monogramme sur les montants extérieurs des portes avant rappelle cette origine.

Ce T3 Syncro tout droit sorti de l’atelier de restauration Volkswagen ne craint pas…

[…]

Vous pouvez lire la suite de la publication originale créé par Joana et Eric sur www.fourgonlesite.com